Romancière, Christine Montalbetti publie aux éditions P.O.L. des récits qui tantôt se passent dans des campagnes françaises (la côte normande pour Sa fable achevée, Simon sort dans la bruine, la Picardie pour L’Origine de l’homme), tantôt émigrent au Japon (le Japon ancien de L’Evaporation de l’oncle, le Japon contemporain de Love Hotel) ou en Amérique: une Amérique symbolique dans Western, les terres planes de l’Oklahoma ou montagneuses du Colorado dans la road story Journée américaine, une petite ville de la côte ouest hors-saison dans Plus rien que les vagues et le vent. Western et The Origin of Man sont traduits aux Etats-Unis chez Dalkey. Elle écrit aussi pour le théâtre (Le Cas Jekyll, créé par Denis Podalydès et co-produit par le Théâtre National de Chaillot, des pièces courtes pour des festivals ou la Comédie-française).