Cette histoire d’accouchement, une de mes amies italiennes, qui en fut la protagoniste, me l’a racontée vingt ans plus tard, dans un éclat de rire. Je l’ai à peine romancée.
Elle me semble un témoignage vivant, chaud, émouvant, de ce qu’ont vécu des millions de combattants, de la façon qu’ils ont eue de croire à un monde meilleur et de s’engager tout entiers pour le réaliser.